Raccourcis

Le District

Site du District 1750 du Rotary Club
Rotary 1750
Espace membre - Se connecter

Action Clos Chauveau - Présentation du projet

lundi 17 juin 2013


Le centre médico psycho-pédagogique du Clos Chauveau est rattaché aux PEP21 avec un financement 100% sécurité sociale.
L’école de plein air a été ouvert par le chanoine Kir après guerre alors que ces types d’établissement fermaient ailleurs. Dédié au départ au tuberculeux, l’orientation vers le handicap visuel auditif et moteur se fait dans les années 70. C’est le dernier centre de ce type en France. L’école de plein air s’est orientée vers les troubles de l’apprentissage, souvent associés à des troubles sociaux. Il suit 120 enfants handicapés moteurs et sensoriels + les enfants avec troubles du langage soit 220 enfants au total sur la côte d’or avec en priorité l’intégration dans l’établissement scolaire de proximité.

Nous avons reçu lundi 17 juin Christophe Dufour, DGA du clos, Jessica Perkins, ergothérapeute, Mélodie Prioux, psychomotricienne pour nous présenter le projet. Notre projet L’action Clos Chauveau consiste à aider 4 jeunes enfants aphasiques. Leurs perturbations motrices et leurs contractions musculaires involontaires les empêchent de parler, décrire ou de taper à l’ordinateur. Ils se retrouvent prisonniers de leur corps. Si vous avez lu Le scaphandre et le papillon, si vous vous souvenez du Locked in syndrome, vous comprendrez la souffrance et la frustration de ces enfants capable d’entendre et de comprendre sans pouvoir communiquer.
Le moyen historique utilisé est un livre de photos choisies pour leur significativité.
L’éducateur tourne les pages et l’enfant signale son choix d’image pour se faire comprendre. Inutile de dire que c’est extrêmes long et limité.
Pour gagner en rapidité et en autonomie, le logiciel TOBII fait défiler des images que l’enfant choisi. Puis l’ordinateur intègre la succession de choix, transforme les images en une phrase compréhensible qui est vocalisée.
L’ergothérapeute va devoir utiliser souvent le seul mouvement maitrisable de l’enfant pour piloter son ordinateur.
Pour Angelo, sa maitrise lui permet de toucher l’écran et donc d’utiliser un écran tactile. Il faut cependant un écran renforcé car la force n’est pas totalement contrôlable.
Pour Tom, son aphasie est doublée d’une perturbation importante de la vision. Il faut agrandir fortement les images pour lui permettre d’utiliser la tablette. Pour Jade, son regard va piloter l’ordinateur. Une caméra analyse son regard et, pour une fixation suffisamment longue, va activer l’image. Emma est notre dernière enfant présentée, encore une adaptation différente. Les mouvements involontaires de son cou ne lui permettent pas de fixer son regard. Le seul muscle contrôlable est la langue. L’ergothérapeute a adapté un casque avec bouton pression devant la bouche.
Pour tous ces enfants, l’apprentissage et la maitrise de l’outil sera long mais l’expérience prouve qu’ils vont gagner en autonomie, pouvoir utiliser internet ou commander quelques fonctions de leur habitat grâce à la domotique. Les financements de ces équipements peuvent être très couteux, jusqu’à 20K€ pour un enfant. L’aide de la MDPH ne suffit pas toujours, le prêt d’appareil sur quelques semaines ne permet pas à l’enfant de tester suffisamment pour être sur que le matériel convient.
Notre objectif est d’équiper le clos de plusieurs appareils pour permettre à ces enfants de s’initier, découvrir l’adaptation qui leur conviendra avant de s’équiper. Une chaine de partenariat solidaire est en cours de création entre le clos, l’ENSAM, l’université avec notamment le pôle neurosciences, l’association Grandir et l’AHSCUB, l’hôpital…et le Rotary !
Le budget va être redéfini dès que Christophe Dufour aura confirmation de la commercialisation de tablettes avec écran renforcée, tablettes qui doivent être produite à Monceau les mines.

Pour notre club, nous avons le projet d’un concert au profit de cette action. Le Big Band Jazz, que nous avions aidé dans sa tournée baltique, se propose de jouer gratuitement. Manfred, secrétaire de son association de quartier, se renseigne sur la possibilité d’utiliser le fort de la motte girons comme salle de concert gratuite. Et si chacun se mobilise pour amener quelques amis à la soirée, le pari sera gagné de collecter 2 à 3K€ !

Dès la rentrée, nous vous en reparlerons.

Patrick GOUDOT
Responsable Action Clos Chauveau
Rotary Dijon Ducs de Bourgogne

Accueil du site > Actualités Rotary > Archives 2012-2013 > Action Clos Chauveau - Présentation du projet


Crédits : www.site-rotary.fr : création site Internet Rotary Club © 2019